Actualités du carburant

Prix du carburant
la hausse devrait se poursuivre

Actualités du carburant

Informations

05·07·2021

Prix du carburant : la hausse devrait se poursuivre

Cela n'a échappé à personne, les prix à la pompe ont bien grimpés ! En effet, le prix du carburant n'a cessé d'augmenter depuis quelques mois (+ 10 % depuis janvier), et cette hausse risque de se prolonger et d'accompagner nos vacances d'été.

Actuellement, le litre de gazole est facturé environ 1,43 €TTC et celui d'essence sans-plomb 1€54.

Au printemps 2020, sous l'effet de la crise du covid, le prix du carburant était tombé au plus bas. Depuis, il augmente lentement mais sûrement, même s'il n'a pas encore atteint son niveau d'avant la crise, il s'en rapproche.

Cette hausse a débuté en novembre 2020, ce qui a coïncidé avec le début de la vaccination à l'échelle mondiale. Ces perspectives de sortie de crise ont permis aux investisseurs d'imaginer une reprise normale de l'économie sans risquer une chute de la consommation de carburant.

Pourquoi cette hausse ?

Tout d'abord, cette progression est liée à l'évolution du prix du pétrole.

Actuellement, les cours du brut remontent, encouragés par l'optimisme sur la hausse de la demande mondiale. Fin juin, le baril de Brent dépassait les 75 dollars pour la première fois depuis avril 2019. L'Agence Internationale de l'Energie (IAE) prédit que «la demande de pétrole mondiale va se poursuivre et devrait dépasser les niveaux d'avant crise d'ici la fin 2022».

Le trafic aérien qui pourrait reprendre cet été pourrait aussi faire croître la demande de pétrole.

A cela, vient également s'ajouter la gestion faite par l'Opep+, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés, qui avaient décidé de restreindre leur production pour soutenir les cours pendant la crise, et qui commencent tout juste à augmenter leur production.

Ainsi, cette augmentation de la demande de pétrole laisse pour le moment peu de chances à une inversion de la courbe.

Qu'en est-il pour la suite ?

Il est très difficile de faire des prévisions mais il semblerait que les prix restent ainsi élevés pour les prochaines semaines, mais aucun élément ne permet de dire que cela peut persister. Les prix actuels sont à l'équilibre de ce que souhaitent les producteurs, il semble difficile d'imaginer une hausse très forte des prix.

Un phénomène pourrait toutefois permettre d'inverser la tendance : les négociations sur le nucléaire iranien, en cas d'aboutissement, cela permettrait d'alléger les sanctions qui empêchent actuellement l'Iran d'exporter sa production de brut, ce qui changerait de manière drastique l'équilibre du marché, un facteur baissier pour les cours.

© Copyright 2021 Prix du CARBURANT. Tous droits réservés